C’est en Angleterre, en 1839, qu’est né le 1er timbre-poste :

le « Penny Black »

Son inventeur :  l’écossais Rowland Hill.

Ce petit rectangle de papier gommé va donner le départ d’une révolution postale pour l’envoi de millions de lettres :

.

 

  • Un tarif unique et bon marché
  • Le paiement d’avance de la lettre par son expéditeur et non plus à l’arrivée par son destinataire. .

.

Le Penny Black, collé en haut et à droite de l’enveloppe, affranchit donc le courrier

 et permet au postier de constater le paiement de la taxe.

Pour éviter une seconde utilisation, le timbre était alors oblitéré par une croix de Malte à l’encre rouge indélébile.

.

.

Le Penny Black : mis en vente au Royaume-Uni le 6 mai 1840, timbre non dentelé, gommé, est imprimé avec le profil de Victoria à 15 ans, et gravé en taille-douce. La Reine voulut le voir figurer sur tous les timbres de son Royaume jusqu’à sa mort.

Les timbres anglais ne portent pas le nom du pays. Aujourd’hui encore, le profil du souverain suffit pour identifier un timbre britannique.

Le principe du timbre-poste est dès 1843 adopté par la Suisse, puis par le Brésil.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Histoire du timbre-poste en France

C’est en Angleterre, en 1839, qu’est né le 1er timbre-poste :

On sait donc que le 1er timbre-poste, le « Penny Black », est né en Angleterre,

 inventé par Rowland Hill, et qu’il a été mis en vente le 6 mai 1840

Et en France ?

La réforme postale en France avec l’émission du premier timbre-poste sous le 2ème République  

 

1er janvier 1849 :

C’est sous la IIème République, qu’est apparue la réforme postale avec l’émission du 1er timbre français, le 20 c noir : profil de Cérès, déesse des moissons.

.