L'agent secret britannique au service de Sa Majesté, James Bond , vient de féter ses 50 ans de cinéma ,qui, sur le mode anniversaire, accumule les clins d'oeil sur les aventures passées, sans occulter les dangers futurs. Cet événement cinématographique à permis à l'agent 007 de faie un bond "officiel" dans la philatélie britannique. Il faut bien honorer ses héros et via le courrier les placer sur le devant de la scène mondiale. Une autre manière de mettre en exergue les aspects positifs d'un pays qui a fait le pari d'organiser les Jeux olympiques de 2012 ! Jeux d'ailleurs inaugurés par la Reine Elisabeth II et pas James Bond en personne.

 

Bond1

Cette démarche rapelle l'hommage rendu par la poste belge à Hergé par la parution d'un feuillet reproduisant les couvertures  des albums de Tintin

Bond1

1ère classe, Casino Royale.

Dans ce livre (1953), James Bond se confronte au Chiffre à la table de jeux. La première couverture conçue par Ian Fleming lui-même.Ce n'est qu'en 2006 que Casino Royale a été porté à l'écran.

 Bond2

         (3)  

   1ère classe, Dr No

En 1958,Ia Fleming oppose son héros au scientifique chinois quui veut se rendre

maître du monde. CEroman est devenu le 1er film de 007 en 1962,interprété par Sean Connery, un écossais comme Fleming. Suissesse Ursula Andress.

 

Bond 3-1

(4)

Golfinger : Publié en 1959,sorti sur les écrans en 1964, cette épisode évoque l'(aventure, la romance et le glamour. La jaquette originale  du Cap a été conçue par Richard Chopping.

 

Bond4

(5)

Les diamants sont éternels.

Le Bond de 1956 nous entraîne dans le monde des gangster, de la contebande de diaments, dans l'univers des cascades sur un monde glamour.

Le timbre détaille les couvertures des quatre éditions, toujours en commençant par la première,celle du Capillustrée par Pat Marriott, et met en évidence l'évolution graphique et du design au fil des années.

 Bond 5-1

(6)

Rien que pour vos yeux

 volume de cinq histoires courtes de 1960. Le film avec Roger Moore associe des éléments

de ce titre et de Risico. Les couvertures des livres sont plus modern

 

 

Bond6

(7)

Bons baisers de Russie.

Ce classique de 1957, le 5ème roman de james Bond écrit par Ian Fleming est souvent considéré

comme le meilleur de ses 13 titres, il figurait même parmi les livres préférés du président Kennedy. Et pour cause, la guerre froide, avec l'affaire des missiles de Cuba en 1962, battait son plein.

 

Bond7

(8) 

 

Bond8

(9) 

 

Bond9

(10)

 

Bond11

(11)

 

BOND10

(12)

L'émission Ian Flemin a été accompagnée de carnets de prestige à 4 couvertures différentes contenant des timbres Bond ou Machin ( 8) à ( 11) et d'un bloc portant en marge des timbres la reproduction d'une page d'agenda de l'auteur (12).

Deuxième temps de l'hommage philatélique de la Grande Bretagne à son héros fictif : le 1er mai 2012.

 

Bond 11

(13)

Enveloppe premier jour signée par l'acteur Gerges Lazenby.

 

B14

(14)

 

B 15-16

(15) et (16)

 

b17-18

(17-18)

Hommage à l'agent secret lui-même à l'occasion du 50e anniversairede sa

première apparition dans un film, James Bond contre Dr NO.

L'émission consiste en une feuille de timbres de dix affiches des films de Bond accolées à l'Union Jack, le drapeau britannique (17). Parmi ces affiches, Dr No, Bons Baisers de Russie (18)Vivre et laisser mourir, Au service secret de sa Majesté, Goldfinger,Rien que pour vos yeux, Moonraker, GoldenEye, Tuer n'est pas jouer et Casino Royal, c'est cette dernière affiche qui a été la préférée des fans de 007.

Cette feuille a également été émise sous forme d'un ensemble "smiler" doré,conçu comme une affiche dépliante, agrémenté de scénarios et de fiches techniques des films.

 

b19

 

(19)

 

                                                                                     

Deux enveloppes premier jour ont accompagné l'émission, avec chacune cinq timbres

de la série (1), de même que des enveloppes affranchies de Machin oblitérées à "Bond Street".

 

B20-21

(20) et (21)

enveloppes affranchies de Machin oblitérées à "Bond Street".

 

b22

(22)

B23

(23)

b24-1

(24)

 

B25

(25) 

B26

(26)

 

B27

(27)

 

L'entrée...des artistes

 

L'agent 007, le prmier zéro c'est son droit de tuer, le second c'est qu'il l'a déjà fait, a pris de multiples visages au cinéma. Par ordre d'apparition à l'écran, les acteurs qui l'on plus ou moins bien interprété :

Sean Connery (22 ) à (27)

le premier James Bond contre Dr No, en 1962. Les fans l'apprécient pour sa dureté et son cynisme, son charme et sa classe. Toujours impeccable, même après une bagarre, et les boutons de manchettes toujous ajustés avec soin. Il interprétera Bond 7 fois. Un symbole!

 

B28

(28)

 

b29

(29)

 

B30

(30)

George Lazenby(28) à (30)

Cet Australien ne l'interprète qu'une seule fois en 1969 dans

Au service secret de Sa Majesté, dans lequel Bond se marie.

 

B31

(31)

B32-33

(32) et (33)

Roger Moore (31)à(33)

Après le Saint et le rôle de Drett Sinclair d'Amicalement vôtre, il prend la suite de Sean Connery, tout en ressemblant physiquementle plus au héros de Fleming,il apparait néanmoins trop agé pouer le rôle qu'il interprète lui aussi sept fois.

 

b34

(34)

Timothi Dalton (34)

Le quatrième Bond du cinéma pour la durée de deux films, un tueur froid, sombrede l'humour en moins, mais très à l'aise dans son smoking.

 

B35

(35)

 

B36

(36)

 

B37

(37)

Pierre Brosman (35) à (37)

incarne le flegme britannique, la virilité et la séduction dans ses quatre films.

 

B38

(38)

B39

(39)

Daniel Craig (38) et (39)

Avec sa tête d'espion russe, on le compare souvent physiquement à Vladimir Poutine, entre dans la saga avec Casino Royale, tourne Quantum of Solace et le dernier-né, Skyfall.

 

Les James bond girls

Ces jeunes femmes contribuent au succès de Bond (40)

B40

(40)

Contrairement au Romans, les James Bond girls sont bien plus nombreuses : espionnes, femmes fatales, femmes en détresse. Agées de 20 à 30 ans elles sont toujours très belles, souvent peu vétues (le bikini d'Ursula Andress fait de toile de parachute) et érotiques "une bouche à damner un saint, un corps parfait, et naturellement un grand sens de l'humour, de l'élégance, une dextérité convenable aux cartes, Elle sont aussi indépendantes et fond un passage éphémère dfans la vie de Bond.

Parmi les plus connues, Honey, la première, qui dans Dr No sort de l'onde comme la Vénus de Botticelli, avec ses coquillages, et qui installent le mythe.

Puis Tracy, dans Au service secret...interprétée par Diana Rigg,l'actrice de Chapeau melon et bottes de cuir, la seule qui devient l'épouse de Bond et meurt,Mayday dans Dangereusement vôtre, la délirante Grace Jones avec ses cheveux en brosse et ses jambes interminables, Jinx, très belle Halle Berry de Meurs un autre jour, qui sort aussi de l'onde, mais en bikini orange cette fois-ci (41)

 

B41

(41)

Elektra King

notre Sophie Marceau nationale, dans le monde ne suffit pas.(42)

Et puis l'horrible Rosa de Bons baisers de Russie, interprétée par Lotte

Lenya, l'agent du Spectre qui cache une lame empoisonnée dans sa chaussure.

 

B42

(42)

La panoplie de 007

 

007 est certes l'agent secret le moins secret mais le plus gadgetisé du monde

de l'espionnage grâce au trouvaille de Q, le génial inventeur qui lui confectionne des armes

et des voitures sur mesure.

 

b43A

(43)

B44

(44)

De l'Aston Martin DBS des débuts à la Sunbeam Alpine (43), du

pistolet Walther PPK (44) que Bond a dû échanger contre son Beretta, c'est tout un univers

technique mis à sa disposition.

B45

La Poste suisse, à travers sa série Pop Art mise en vente en août dernier, consacre un timbre à 85c à la légendaire Aston Martin 214A, mise en peinture par l'artiste helvétique Peter Stämpfli qui a réduit les élèmentsau strict minimum : deux mains au volant et une partie du tableau de bord. (45) , le tableau, intitulé "James Bond" renvoie azu cinéma. Etl'on se rappelle que Q a fait installer deus mitrailleuses. 

 

Bdernier